samedi 8 novembre 2014

La Gueule du Loup

"Elle plonge, elle court, se jette. Dans les vagues, dans la vie, dans les bras des mecs, dans leur lit, dans l'alcool, les plans foireux, l'aventure."
[La gueule du loup de Marion Brunet]

Auteur : Marion Brunet
Edition : Sarbacane
Genre : Thriller/Jeunesse
Sortie : 2014


Quatrième de couverture

« Elles se tiennent à bras-le-corps pour continuer leur montée dans la nuit noire, brutalisées par le vent, le déluge et les caillasses sur leurs pieds nus.
Du village, quelques lumières aucune aide en perspective. »

À 18 ans, le bac en poche et des projets plein la tête, Mathilde et Lou partent à Madagascar pour des vacances de rêve, dans « un paysage de carte postale ». Mais le voyage qui s'offre à elles n'aura rien de l'idylle insulaire qu'elles imaginent


Du monde bruissant des contes de l'enfance aux clameurs froides des ténèbres adultes, les deux amies vivront une expérience terrible
de celles qui laissent des traces pour toujours.
Mon avis
Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Sarbacane pour ce partenariat. J'ai découvert Marion Brunet avec son autre roman, Frangine, qui avait été un coup de coeur. Quand les éditions Sarbacane ont annoncé la sortie de ce nouveau livre, j'ai sauté dessus. Ce fût une bonne lecture, dans un style totalement différent du précédent roman de l'auteur, mais qui m'a moins plu que ma précédente lecture d'un livre de Marion Brunet.
 
Mathilde et Lou sont amies. Là où Mathilde est intrépide, aventurière et insouciante, Lou est timide, peureuse et casanière. A la fin de leur bac, Mathilde entraîne Lou à Madagascar, dans le but d'y vivre des vacances de rêve. Mais très vite, le rêve risque de se changer en cauchemar et le paradis en enfer.

Nos personnages principaux sont Lou et Mathilde. La première m'a beaucoup plu, j'ai facilement réussi à m'identifier à elle, je l'ai comprise dans ses réactions et ses actions. En revanche, j'ai eu du mal avec Mathilde, que j'avais envie de secouer pour la faire revenir à la réalité. Sa vie de débauche et de pseudo aventures (en fait elle vit surtout dans le risque) m'ont énervé. C'est le genre de personnage qui m'est assez insupportable.

Suite au coup de coeur qu'avait été Frangine j'avais placé la barre très haut pour ce nouveau roman. Certe le genre thriller n'est pas celui vers lequel je me tournerai spontanément, mais les rares fois que je me lance dans ce genre de lecture, j'aime que ce soit intense, que ça me prenne aux tripes. Et malheureusement, même si j'ai aimé l'histoire dans son ensemble, j'ai trouvé que ce n'était pas assez intense. Je ne perds pas de vue qu'il s'agit d'un livre jeunesse, mais je trouve que ça aurait pu être un peu plus fort. En revanche, j'ai aimé retrouver la plume de Marion Brunet.
 
Un thriller jeunesse qui conviendra aux plus trouillards, car même si l'ambiance est stressante, ça reste gérable. Si vous ne connaissez encore Marion Brunet, lancez-vous dans cette lecture ou dans Frangine, qui est l'un de mes coups de coeur de 2014.

Note : 7/10

11 commentaires:

  1. Frangine restera inégalé, je pense =D C'était le premier livre, et le sujet est fort ❤
    En tout cas, le principal c'est que ça t'ait quand même bien plu =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense aussi que Frangine restera inégalé

      Supprimer
  2. J'en ai beaucoup entendu parler et je n'ai jamais lu de thriller jeunesse, ce serait l'occasion :-)

    RépondreSupprimer
  3. Frangine est peut-être plus touchant à cause de son sujet... J'ai également beaucoup aimé, surtout la plume de l'auteur qui vaut le détour !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai bien aimé cette lecture, je suis contente qu'elle t'aie plu malgré que tu trouves que ce ne soit pas assez intense.

    RépondreSupprimer
  5. Très envie de me plonger dans cette lecture *-* (=

    RépondreSupprimer
  6. J'ai beaucoup aimé la dernière phrase de ce roman ♥
    Pourtant, le roman en lui-même m'a assez déçu...

    RépondreSupprimer

Merci d'avoir laissé un petit mot